Dans le Cantal, depuis le 23 octobre 2015, la lutte contre le campagnol terrestre est rendue obligatoire par un arrêté préfectoral. Le FMSE (Fonds de Mutualisation Sanitaire et Environnemental) finance en partie les coûts de la lutte. Ce fonds a été créé par la profession agricole et est alimenté par des financements publics (Europe et Etat) ainsi que par les cotisations des exploitants agricoles affiliés.

En 2018, la section commune de ce fonds est remobilisée. Une prise en charge de 75 % des frais de lutte est possible à condition que l’exploitant soit signataire du contrat d’engagement dans la lutte sur 5 ans et adhérent à l’année à la FDGDon du Cantal.

Les aides concernent le matériel de lutte (pièges, cannes, sonde…), les produits de traitement (bromadiolone, PH3), le coût d’application, les prestations de service...

Le coût de ce contrat est de 110 € TTC/an. Pour cette première année, la période de prise en charge des frais de lutte va du 26 octobre 2017 au 26 octobre 2018, date butoir pour la signature des contrats.

La FDGDon 15 aide les agriculteurs à mettre en place sur l’exploitation des stratégies de lutte. Elle est présente pour l’accompagnement technique et administratif.

Le contrat est disponible à la mairie, auprès de la FDGDon 15 et téléchargeable sur le site de la Chambre d’agriculture du Cantal (téléchargeable directement via ce lien). Il doit être retourné impérativement AVANT LE 26 OCTOBRE 2018 à la FDGDON du Cantal - 26, rue du 139ème RI – BP 239 15002 AURILLAC CEDEX.